La promesse de la dîme et des offrandes

La promesse de la dîme et des offrandes

La promesse de la dîme et des offrandes

Bonjour, mes amis ! J’espère que vous avez tous passé une bonne semaine et que vous avez hâte de profiter d’un autre sabbat béni !

Vous vous souvenez peut-être qu’il y a quelques semaines, lors de notre temps passé ensemble, nous avons vu l’histoire étonnante d’Abraham, l’homme Masaï de Tanzanie qui a décidé de rendre la dîme en donnant un dixième de tout son bétail, et Dieu l’a béni d’une manière étonnante, faisant en sorte que son bétail et ses moutons se multiplient considérablement ! Quel témoignage puissant de la façon dont Dieu accomplit sa promesse de déverser les bénédictions des fenêtres du ciel lorsque nous lui sommes fidèles !

La dîme et le don des offrandes sont des pratiques anciennes établies par Dieu lui-même. Ils sont censés être une bénédiction incroyable pour nous, car ils relient nos cœurs au cœur de Dieu.

Dans Matthieu 6.19-20, Jésus lui-même nous dit : « Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où les mites et la rouille détruisent et où les voleurs percent les murs pour voler, mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où les mites et la rouille ne détruisent pas et où les voleurs ne peuvent pas percer les murs ni voler ! ».

Comme il est merveilleux de penser qu’aujourd’hui, par le retour de la dîme et des offrandes, nos cœurs peuvent être au ciel !

Dieu aime les donateurs joyeux et désire unir nos cœurs au sien. S’il nous demande de lui reverser la dîme, soit 10% de tout notre revenu, de les lui rendre, il nous demande aussi de faire des offrandes régulières et systématiques pour soutenir la mission de son Église. C’est différent des offrandes volontaires, qui ne sont données que de temps en temps, lorsque l’on est impressionné par le don.

Selon la Bible, nous devons donner ce que nous recevons. Dans Proverbes 3.9, nous lisons : « Honore l’Éternel avec tes biens et avec les premiers de tous tes produits ! ».

Et la Bible nous dit également que nous devons être constants dans nos offrandes, c’est-à-dire que nous devons déterminer à l’avance quel pourcentage de nos revenus nous donnerons régulièrement en offrande. Et personnellement, je veux vous dire que c’est ce que ma femme Nancy et moi, nous faisons chaque fois, sur une base mensuelle, et vous pouvez le faire sur une base hebdomadaire, peu importe, mais c’est important de le faire de manière systématique.

L’une des façons d’identifier ces offrandes régulières et systématiques est le mot « promesse ». Ce concept de « promesse » est expliqué plus en détail dans cette courte vidéo produite par le département de gestion chrétienne de la vie de l’Église Adventiste du Septième Jour.

Devenir un promettant, c’est honorer « l’Éternel avec tes biens et avec les premiers de tous tes produits ! Alors tes greniers seront abondamment remplis et tes cuves déborderont de vin nouveau » (Proverbes 3.9-10).

En suivant la parole de Dieu, laissez cette promesse s’accomplir dans votre vie !

Puissions-nous mettre nos désirs en dernier et Dieu en premier.

Mes amis, nous ne pourrons jamais surpasser le Seigneur ! Et encore une foi je veux vous donner un témoignage personnel, que Nancy et moi, nous avons vu de manière étonnante dans notre vie personnelle, au fil des années, les 45 années que nous avons été mariés, bientôt 46, Dieu vous bénira et les neufs dixièmes, les huit dixièmes ou n’importe quel pourcentage que vous aurez, je veux vous dire qu’il bénit plus que les 100% originaux. C’est une bénédiction de Dieu. Il n’attend que de déverser ses bénédictions sur vous ! Si vous souhaitez en savoir plus sur la « Promesse » et sur le fait de mettre Dieu en premier, je vous encourage à visiter le site : stewardship.adventist.org/what-is-promise

Permettez-moi de prier ensemble, en particulier sur ce sujet spécial. Père céleste, nous te remercions de nous avoir donné tant de choses, y compris nos talents, nos capacités, notre temps et nos ressources. Seigneur, alors que nous confions tout cela entre tes mains, donne-nous une compréhension de la beauté de ta merveilleuse prescription, de te rendre la dîme, qui t’appartient déjà et nous rendons ces 10% et ensuite les offrandes régulières supplémentaires que nous offrons ; aide chacun à déterminer, avec toi, ce qu’il convient de te donner comme offrande précieuse ; Seigneur, je te remercie pour les bénédictions que tu nous donnes, je te remercie de promettre de déverser des bénédictions par les fenêtres du ciel, plus que nous ne pourrons jamais en recevoir ; Seigneur, je témoigne du fait que tu as fait cela pour moi, pour ma famille ! Seigneur, qu’il en soit ainsi pour tous ceux qui nous regardent aujourd’hui : tu nous as dit de te mettre à l’épreuve et de voir si tu ne feras pas la même chose. Nous te remercions, au nom de Jésus, amen.